News

Pourquoi y a-t-il autant de candidats à la législative en Amérique du Nord ?

Dix-neuf candidats à la législative en Amérique du Nord selon le Journal Officiel du 16 mai

De Roland Lescure, investi par le parti présidentiel,
à la mélenchoniste Clémentine Langlois, en passant par :
– le député Les Républicains-UDI sortant Frédéric Lefebvre,
– le Français de Montréal Yan Chantrel assurant la relève de la candidate socialiste victorieuse en 2012 Corinne Narassiguin*,
– le dissident Les Républicains Damien Regnard,
– des candidats EELV (Jocelyne Le Boulicaut),
– FN (Denis Franceskin),
– PCF (Julie Morel),
– UPR (Christine Agathon-Burton),
– de l’alliance écologique indépendante (Marianne-Ségolène Gindrey),
– du parti animaliste (Elise Desaulniers),
– du parti pirate (Florent Fernandez)
– et ceux se présentant sous des étiquettes inconnues aux noms plus évocateurs les uns que les autres (« A Nous La Démocratie ! », « Demain en commun », « Go 2017 » aka « Mouvement des Progressistes », « Ma Voix » et « Nouvelle Donne »),
– ou encore sans aucune étiquette (comme David Lawson et Balié Topla),
c’est la cohue.
Encore pire qu’en 2012 (18 candidats) et 2013 (12 candidats).

Cela paraît absurde, plusieurs de ces candidats ne s’étant même pas donné la peine de contacter les électeurs d’Amérique du Nord au travers des listes électorales consulaires ou de compiler une profession de foi. Mais cela s’explique très simplement par le fait que « les législatives sont aussi un enjeu financier », comme le rappelle un récent sujet de RTL. « Le montant de l’aide publique à laquelle ont droit les partis politiques est calculé en fonction des résultats. Cela concerne tous les partis, même les plus petits. Il suffit, en effet, de réaliser au moins 1% des suffrages au 1er tour dans 50 circonscriptions pour pouvoir bénéficier de l’argent de l’État. »

Pour y voir plus clair pendant que divers organes utilisent notre circonscription à fins financières, French Morning a sélectionné six candidats principaux pour son grand débat de la législative en Amérique du Nord (manquait le candidat du FN ayant refusé l’invitation de French Morning).

débat législative 2017

Parmi eux, les électeurs se reconnaissant dans les valeurs progressistes de Français du Monde pourront noter que le mot « progressiste » ne figure ni sur le site de campagne ni sur la profession de foi du macroniste Roland Lescure (alors qu’il est régulièrement repris sur En-Marche.fr).

Deux candidatures progressistes principales se détachent dès lors :

– celle de Clémentine Langlois, vivant à Ottawa depuis un an, élue par des militants de la France insoumise de la première circonscription des Français de l’étranger au début du mois de mai en remplacement de la candidate investie en janvier sous la pression d’insoumis de Montréal, et ayant visité le Québec, New York et l’Ontario depuis le lancement de sa campagne il y a quatre semaines,
Site de campagne: France-Insoumise-USA-Canada.com. Page Facebook : CLangloisFI. Pas de profession de foi disponible sur Diplomatie.gouv.fr.

– et celle de Yan Chantrel, vivant à Montréal depuis 2011, conseiller consulaire ainsi qu’à l’Assemblée des Français de l’étranger depuis 2014, désigné par les socialistes français d’Amérique du Nord en septembre dernier, et ayant visité le Québec, New York, l’Ontario, Calgary, Vancouver, Chicago, San Francisco, Los Angeles, Austin, Dallas, Houston, La Nouvelle Orléans, Miami, Atlanta, Washington DC et Berkeley depuis l’automne.
pdf-logoSite de campagne : YanChantrel.com. Page Facebook : YanChantrel2017. Profession de foi : 

*dont l’élection fut annulée pour cause de flou sur les règles de tenue de compte de campagne à l’étranger lors de cette première élection de députés de l’étranger.

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi y a-t-il autant de candidats à la législative en Amérique du Nord ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s